top of page

RENCONTREZ LES ARTISTES

f_DSC02723_2.jpg

CHOEUR DE CHAMBRE
PhilharmoniQUE
D'ESTONIE

Le Chœur de Chambre Philharmonique d'Estonie a été fondé en 1981 par le chef d'orchestre estonien Tõnu Kaljuste. C'est un ensemble vocal de renommée mondiale, avec 15 nominations aux Grammy Awards au total, dont 2 ont été récompensées. Pour la première fois en Grèce, le Chœur honorera cette invitation en présentant l'œuvre du compositeur vivant le plus respecté au monde, Arvo Pärt.

CHOEUR
MIKROKOSMOS

Défenseur du renouveau choral hexagonal, le “laboratoire” Mikrokosmos est investi depuis 25 ans dans une aventure artistique peu commune.

Porté par une troupe de 40 chanteurs âgés de moins de 30 ans, auréolé de vingt prix internationaux et très sollicité par le cinéma, l'ensemble cultive l'audace avec des créations originales mariant influences et partenariats inédits : effaçant les frontières entre les arts, et mêlant notamment au chant la danse hip-hop et la vidéo au chant, il dresse un portrait singulier de l'art choral d'aujourd'hui.

 

La création chorale constitue de fait le fer de lance de Mikrokosmos : collaborant depuis plus de 20 ans avec toute la nouvelle génération de compositeurs français - Pascal Zavaro, Philippe Hersant, Thierry Machuel, Zad Moultaka, Patrick Burgan, Nicolas Bacri, Maurice Jarre, Bruno Coulais..., qui nourrissent le quotidien musical du chœur -, l'ensemble a atteint une renommée internationale et enregistré plusieurs musiques de films (La planète blanche, Les rois maudits, Brendan et le secret de Kjell, Océans...) ainsi qu'une vingtaine de disques parus sous différents labels.

poupees geantes.jpg

CompagnIE

Transe Express
 

 

Transe Express est une compagnie de théâtre de rue française fondée en 1982 par le sculpteur Gilles Rhode et la chorégraphe Brigitte Burdin. Elle est spécialisée dans les créations aériennes destinées à être vues du plus grand nombre.

​Leur création de Poupées Géantes, divas hautes perchées dans des robes démesurées, est une oeuvre proposée lors du Festival.

100069770009 prov jpg.jpg

Riccardo Fisichella

Riccardo Fisichella, photographe

Riccardo a passé sa jeunesse dans la culture hip hop, à écrire ses propres morceaux rap. Il s’est ensuite intéressé aux images et a entamé des études universitaires en cinéma et audiovisuel, ce qui l’a rapproché encore plus de sa passion. En 2009, il organise sa première exposition photographique ce qui l’encourage à rester sur cette voie. Il a ensuite voyagé dans le Sud-Est de la Biélorussie durant une semaine en 2010 et est revenu avec une série de portraits qu’il a exposé au Tacheles de Berlin peu de temps avant sa fermeture définitive. En 2012, Riccardo est sélectionné pour exposer son travail à Paris pendant le « Mois de la Photo Off ». Cette expérience et d’autres opportunités dans la capitale française l’ont encouragé à s’y installer. Il commence ensuite à travailler sur le projet Analog Recovery, un projet des archives de tirages de presse de l’agence Magnum Photos. Cette expérience lui a permis de développer un oeil pour la composition, qu’il a pu mettre à profit en 2016 lorsqu’il a commencé à assister l’éditeur photographique John G. Morris sur son dernier livre, encore à paraître, et intitulé My Century. En 2017 il fait partie des 50 photographes sélectionnés par Magnum Photos pour exposer dans le métro Parisien, de juin à octobre. Il développe, depuis, des projets personnels documentaires mêlant photographie et vidéo.

Riccardo cherche à capturer de manière surréel les scènes banales de la vie et à transmettre une sensation poétique et d’apesanteur aux situations qu’il révèle dans son travail. Ses différents voyages lui ont permis de contempler les visages, les paysages naturels et urbains ; et tout ce qu’il croise, il les fait ressurgir, baignés d’un voile onirique.

Chrysanthos Antoniou_edited.jpg

Chrysanthos
Antoniou

Chrysanthos Antoniou est artiste, pédagogue et producteur franco-chypriote.

Originaire de Chypre, il a grandi dans une famille artistique « [… ] mon père, sculpteur et poète, a profondément influencé mon regard et mon rapport avec la matière sonore. La culture Iranienne que j’ai reçu de ma mère a façonné ma sensibilité à la lumière, au son et à l’image. C’est pourquoi, je ne prétends pas être compositeur, mais sculpteur du son. J’aime choisir mes matériaux sonores, mêlant des éléments à la fois concrets, de synthèse ou abstraits [… ]» .

Formé en France dans le domaine musical (violon, musicologie, recherche) et à l'administration du spectacle vivant, il commence par une carrière de violoniste professionnel avant de s’intéresser à la création de projets culturels. Il a à cœur de faire collaborer des artistes pour mêler les cultures, les disciplines artistiques et d’offrir de l’émotion au public via une proximité avec les artistes et un art accessible mais exigeant.

Il est le fondateur de l’association culturelle Arts Spontanés qui mène des projets à la fois artistiques, culturels et pédagogiques, dans l’univers musical. Il est également le co-fondateur et co-directeur artistique du Festival European Polyphony sur l’île de Rhodes, en Grèce.

Affiche_Passion_FR.jpg

Gabriel Mirété a joué dans plusieurs pièces de théâtre, dans des court-métrages sur le Web (Les Parasites), pour la télévision (L’Effondrement, Canal+) et le cinéma (Django d’Etienne Comar avec Reda Kateb et Cécile de France).
Gabriel est aussi l'auteur et réalisateur des films “Ambre” (2018), primé dans plusieurs festivals dans le monde ; puis “Passion” (2021) en co-production avec le Festival European Polyphony à Rhodes. Aujourd'hui, il est en production de son 3ème film court.



 

bottom of page